http://videastesamateurs.vefblog.net/

  VEF Blog

Ciné-vidéastes amateurs vihiersois

posté le 21-11-2016 à 15:15:52

un bel article sur le Gala

 

28ième gala des cinévidéastes vihiersois.

 

 

 

 

 

Le WE du 11 novembre s’est tenu au cinéma "cinéfil" le 28ième gala des cinévidéastes vihiersois. Trois séances, avec trois salles bien remplies, et des spectateurs ravis, en dépit de quelques problèmes, qui ont occasionné quelques sueurs froides.

Comme d’habitude le programme comprenait des productions locales avec nos actualités du Haut Layon : entre autres le trail, d’octobre, la fête à Aubigné, 12 hommes en colère de rev’art et l’évolution du chantier de l’usine de méthanisation, qu’un certain nombre de spectateurs ont découvert…

Fidèles à notre vocation, nous voulons toujours faire découvrir des personnes qui vivent près de chez nous, souvent incognito : c’est le cas de Mich’to un brocanteur collectionneur de voitures à pédales, de camions de pompiers et de vélosolex (tous en état de marche SVP)

Après des ponctuations humoristiques (films minute) certaines venues d’Europe centrale, il y eut les moments de nostalgie : Adèle Vallée et ses chapeaux, un film super 8 tourné il y a 37 ans en sonore direct, puis "Lili" dont le départ vers une autre vie aura une suite l'an prochain et enfin, sur des images de l'abbé Cochard tournées en 1952 à Coron, Estelle Réveillère a "collé" un joli témoignage de sa grand'mère évoquant sa jeunesse .

Mais le clou du spectacle fut le film "Sorège", d'une durée de 52 minutes. Un long métrage pour nous !

Orchestré par Jean-Louis GODET qui a su gérer 130 figurants et acteurs, jusqu’à 8 cadreurs et une équipe d’assistants, secondé par Jack BEAUMONT metteur en scène, le résultat a ravi les spectateurs. Le tournage d’un tel projet n’a pu se faire qu’avec le soutien d’une équipe de costumières et maquilleuses qui avaient préparé les figurants dans des habits d’époque. Bravo et merci à toute l’équipe de l’A.E.P.de Saint Paul du Bois.

 

 

"Sorège," l'anagramme du prénom Georges (Moreau), évoque des épisodes de la mission de ce curé de Saint Paul du Bois qui, en 30 ans de ministère, a beaucoup marqué sa paroisse. Il est incarné à l'écran par Christian ANGIBAUD qui est entré parfaitement dans le personnage jusqu'à mettre sa chaussure orthopédique et des lunettes d'époque ! Prédicateur (ou sermonneur ?) Il sait galvaniser ses ouailles pour réaliser ses projets ambitieux.

Ce tournage fut un grand moment et marque une nouvelle étape pour notre club. Certains acteurs et figurants ont découvert concrètement les règles du tournage, et tous ont respecté scrupuleusement les consignes.

Nous sommes heureux par cette réalisation ambitieuse d’avoir révélé l’aspect visionnaire de l’abbé Moreau et d’avoir contribué à tisser des liens ...

 

Bernard Deschère

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :
 
 
 
Rappel article